Parlons d’harcèlement scolaire…

Hey!Comme t’es là,allons droit au but.Ça a peut-être l’air banal mais c’est loin d’être le cas.Voilà pourquoi dans cet article j’ai décidé de parler d’harcèlement scolaire car je remet en doute le fait qu’on en parle pas assez du moins pas comme il le faut.

On a tous à un moment de sa vie été soit victime des moqueries à l’école ou alors témoins des moqueries envers d’autres étudiants.Moi,personellement on se moquait souvent de mon physique et j’ai été à maintes reprises témoin d’harcèlement scolaire envers les autres.Le pire dans tout cela c’est que :

Je suis restée là sans rien faire.

Aujourd’hui avec du recul,je m’en veux énormément.Je me dis que peut-être j’aurai pas pu changer grandes choses mais j’aurai tout de même montré que j’étais pas insensible.Je prends conscience que l’harcèlement scolaire est tellement banalisé par les institutions.On dirait même que c’est cautionné.Des phrases du genre:

T’es grosse comme une baleine.

T’es grande comme une girafe.

T’es mince comme une baguette.

Excusez-moi mais j’exagère en rien.Ces phrases,je les reprends pour que toi comme moi,on puisse ressentir la gravité de ces réflexions.Ce genre de phrases sont typiquement ce que l’on entend par des élèves qui pour un court instant ne se doutent pas de la puissance de ces mots.

Je suis pas derrière mon écran en anonymat en train de pointer du doigts à qui que ce soit car je reconnais avoir eu des paroles blessantes mais je veux juste soulever ce point.

Aujourd’hui,les moqueries que j’ai subit me blessent toujours vous savez.Je dirai même que cela est une des causes de mon manque de confiance en soi.Certes j’ai grandis,j’ai mûri et j’ai compris que

Nous étions encore des gamins.

Mais laissez moi vous dire que les souvenirs de mon enfance je l’ai pas effacé de ma mémoire et je pense pas que les autres l’ont oublié non plus.Alors,même si à l’époque nous étions des enfants,jeunes et naïfs comme les adultes disent,et bien les phrases blessantes ont laissé des cicatrices qui me rappelle de la douleur que j’ai eu.

C’est pour cette ultime raison que je vais porter un jugement sur les établissements scolaires et ce même si j’ai dit que je blâmerai personne.

C’est difficile parfois pour la victime d’aller dénoncer ce genre de situation car en allant dénoncer,la personne va devoir reprendre les mots que son harceleur a servi contre lui et ce qui risque de le blesser encore une fois car c’est de l’humiliation et qui aime s’humilier plus sérieusement.

Après on se demande pourquoi nos jeunes se suicident,pourquoi ils se comportent ainsi et bien c’est justement à cause de cette société que je qualifierai de malade.Tout est normalisé hors que tout devrait être analysé.

Au collège que je fréquentais on a droit au « form period » qui normalement s’assure que les classes se déroulent bien et que les élèves sont épanouies.Normalement,c’est l’occasion de parler des choses qui vont pas mais force est de constater que le « form period » est transformé en cours de mathématiques.Donc,à quel moment doit un élève dénoncer l’harcèlement qu’il subit?

C’est l’institution qui doit mettre l’élève à l’aise et instaurer un atmosphère de confiance pour que ce dernier se confi.Après,on s’étonne de la délinquance juvénile,du taux de suicide chez les jeunes et du manque de confiance des jeunes.

Évidemment que l’école ne peut pas tout gérer mais peut-être que la famille et les institutions doivent en parler plus souvent et surtout essayer de gagner la confiance de chaque élève.A quoi sert-il de réussir academiquement et échouer socialement.

On a tous un rôle à jouer.Personne absolument personne ne doit cautionner l’harcèlement scolaire.Dorénavant,qu’on soit dans le bus,au supermarché,à l’école si vous êtes témoin de l’harcèlement scolaire,n’hésitez pas à intervenir car c’est ainsi que la société va s’améliorer et non en croisant les bras et juste dire:

La société va mal.


C’est ici que j’enlève ma main sur le clavier.J’espère que cet article a crée une prise de conscience sur l’harcèlement scolaire.Loin de moi,l’idée de blâmer quelqu’un car le blame game m’interesse pas.Je demande juste d’agir c’est tout.Ne banalisez pas une phrase comme:

T’es moche comme une hyène.

Ps:Je parle ici principalement de l’harcèlement verbal car les mots blessantes font tellement mal mais évidemment qu’il y a d’autres types d’harcèlement scolaire.

Vic🐸

Publié par blue pineapple🍍

STILL I RISE

4 commentaires sur « Parlons d’harcèlement scolaire… »

  1. C’est clair que c’est dur d’en parler quand on est victime de cela mais je ne pense pas que ça aille en s’arrangeant, malheureusement… je sais que si un jour j’ai des enfants, je leur ferait vraiment comprendre qu’il faut en parler, pas sombrer dans un truc de te dire que c’est ta faute (ce que je faisais…)
    Il faut en parler, en espérant que cela change quelque chose 🙂 espoir, espoir 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. La communication est toujours importante au sein de la famille par contre les enfants présentent parfois double personnalités et bien souvent c’est à l’école qu’ils se comportent mal.Donc,il est tout autant important à l’institution d’inciter les élèves victimes d’harcèlement à parler.Il faut trouver des moyens tout simple pour que l’harcèlement scolaire ne soit pas perçu comme un sujet tabou pour la victime.

      Aimé par 1 personne

  2. Les adultes doivent prendre leur part de responsabilité.
    Oui, l’enfant doit dénoncer le comportement. Mais je me rappelle qu’à l’époque (il y a 15 ans), il y avait déjà du harcèlement scolaire et les adultes (profs) étaient témoin mais ne bougeaient pas.
    Les parents doivent aussi être responsabilisés du comportement de leurs enfants et ne pas considérer les “brimades” comme qqch de naturels.
    Demander à un enfant (en plein désarroi) de dénoncer un comportement ou pire se défendre n’a aucun sens.
    Nous sommes témoins de ces comportements (à tous les niveaux) donc agissons avec un peu de courage.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est exactement ce que j’ai dit.Mais sauf qu’au bout d’un moment on trouve tous que l’harcèlement scolaire n’est pas normal mais peu se bougent pour l’empêcher ou du moins le prévenir.C’est honteux qu’en 2020,on en revient encore à ce sujet.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :